Comment prendre soins de son chinchilla

Espèce: Rongeur (hystricomorphe)

Longévité: entre 10 et 20 ans (c’est donc un engagement à long terme)

Taille: Environ 15cm, léger

Actif: Nocturne

Le chinchilla est un animal sociable et curieux qui a besoin de stimulation tous les jours. Cet animal très actif, il est donc important de lui offrir de l’espace et un milieu de vie adapté à sa nature. Comme cet animal est nocturne et très actif, il n’est pas recommandé de le mettre dans une chambre, car il risque de déranger. Le chinchilla est un animal nerveux et demandera du temps afin de s’adapter à vous. Ce n’est pas un animal qui sera intéressant pour des jeunes enfants qui pourraient être plus brusques dans leurs mouvements, ce qui pourrait effrayer le chinchilla. Comme il demande patience et temps pour se laisser manipuler, les jeunes enfants pourraient rapidement se décourager.

Nutrition

Le chinchilla est un animal herbivore qui à besoin de beaucoup de fibre dans sa diète pour maintenir sa santé digestive. C’est également un animal qui ne tolère pas le sucre et qui pourrait rapidement développer du diabète s’il n’est pas correctement alimenté.

Le chinchilla est originaire de l’Amérique du Sud, plus précisément des montagnes des Andes. Ce climat est semi-désertique, ce qui fait que l’alimentation du chinchilla est composée d’éléments fibreux et peu sucré. Il n’a pas évolué pour manger une alimentation très riche.

Le chinchilla à un système digestif très sensible. Il faut donc introduire de nouveaux aliments de façon progressive et surveiller tout changement de consistance dans ses selles. L’idéal est d’introduire un seul aliment à la fois afin de savoir quel aliment ne plus donner en cas de problème.

Nourriture

Il faut nourrir son chinchilla avec une nourriture pour chinchilla. Toutefois, toutes les marques ne sont pas aussi bonnes. Privilégié une marque qui offre une nourriture uniforme en « pellets » (petites granulées). En effet, lorsqu’on offre des nourritures avec des morceaux de fruits, légumes ou grains à l’intérieur, l’animal trie et ne prend que ce qu’il préfère. Il laisse généralement de côté les granulées qui contiennent les éléments nutritifs importants. De plus, ce type de mélange est généralement trop sucré pour le chinchilla.
Un chinchilla adulte devrait manger environ 1/8T par jour. S’il est du type vorace, il faudra peut-être le rationner afin d’éviter l’obésité. Toutefois, s’il est du type à manger normalement, vous pouvez offrir de la nourriture à volonté.

Privilégiez des bols en céramique, car votre animal aura tendance à gruger les bols de plastiques. Ils sont également plus lourds et moins faciles à renverser.

Foin

Les chinchillas doivent avoir accès à du foin en tout temps. Il faut en offrir en grande quantité suffisante pour que votre animal n’en manque jamais. Les mangeoires à foin sont à privilégier afin d’éviter que votre animal étende son foin partout pour ensuite uriner dessus.

À ÉVITER: la luzerne qui est trop riche

Fruits et légumes

Parmi les choix suivants, il est important de donner une sélection d’au moins 3 légumes différents. La diversité est, comme chez l’humain, la meilleure façon d’avoir une nutrition équilibrée.

Il faut en donner à raison d’environ 1/2t à 1t par jour. Il est possible que votre chinchilla n’ait aucun intérêt pour les légumes. Dans un tel cas, ce n’est pas grave tant que sa moulée est de qualité et qu’il reçoit du foin à volonté.

Aneth, menthe, coriandre, basilic, fane de carottes, feuille de betteraves, feuille de pissenlit (bio, non traité), feuille de radis, laitue romaine, fleurs et tiges de brocoli, endives, radicchio, topinambour, Kale (avec modération), poivron, navet, courge, trèfle, etc.

À éviter: Laitue iceberg, chou, persil (trop de calcium), haricots, lentille, pois, maïs, pomme de terre, patate douce et tout autre légume fort en amidon et autres légumineuses.

Comme chez le chien et le chat, on ne donne JAMAIS de chocolat, d’aliment sucré comme des desserts ou encore des noix salées. Il n’est pas recommandé de donner des grains (maïs, avoine, etc.), des produits du blé (pain, pâtes, etc.) ainsi que des produits ultras transformés comme les céréales à déjeuner.

Gâterie

La plupart des gâteries vendues sur le marché ne sont pas bien adaptées pour le chinchilla (même si ces dernières montrent une photo d’un chinchilla dessus). Elles sont souvent mal équilibrées et trop sucrées.

Privilégiez des gâteries faites à partir de foin de Timothy (fléole des prés) et sans produits sucrants. Une gâterie toute simple pour votre chinchilla peut également être des légumes qu’il aime (faible en sucre) ou encore des petits morceaux de flocons d’avoine (gruau).

* Toujours donner les gâteries avec modération

Eau

Le chinchilla doit avoir de l’eau propre et fraiche en tout temps. Comme c’est un animal qui a évolué en milieu semi-désertique, il ne boit pas en énorme quantité. Il est tout de même important de lui fournir de l’eau fraiche en bonne quantité tous les jours.

Les biberons sont moins recommandés, car ils demandent à l’animal de boire la tête relevée ce qui n’est pas naturel et peut causer des problèmes de dos à long terme.

Un bol en céramique non renversable est à privilégier pour votre animal.

À ÉVITER: les suppléments alimentaire à mettre dans l’eau

Milieu de vie

Comme mentionné plus haut, le chinchilla vient d’un milieu semi-désertique, en montagne. Il n’est donc pas adapté pour la chaleur. Il faut donc éviter de placer sa cage au soleil. On évite également de placer la cage dans un endroit enclin aux courants d’air. Les chambres à coucher sont également peu recommandées puisque le chinchilla est principalement actif la nuit. De ce fait, il est également important de lui offrir un endroit calme pour qu’il puisse dormir le jour. Il sera très important de respecter son temps de sommeil pour sa santé.

Espace

Le chinchilla est un animal très actif qui a besoin de beaucoup d’espace. Une cage avec un minimum de 4 étages est donc requise.

Pour optimiser l’espace et le confort de votre chinchilla, vous pouvez vous procurer un enclos de jeu pour rongeur. Il devra toutefois être muni d’un toit, car les chinchillas sont capables de sauter très haut et pourront facilement s’en échapper.

Utiliser une pièce pour votre chinchilla est également une option intéressante. Il faut toutefois sécuriser les prises murales ainsi que tout fils électrique à découvert. Inspecter également tout recoin pour éviter qu’un trou assez grand pour que votre chinchilla s’y faufile ne soit présent. On devra également tenir la porte fermée, car une simple clôture pour bébé ne retiendra pas ce grand sauteur. Le chinchilla est un rongeur, il est donc possible qu’il gruge la pièce. Une option intéressante serait de le laisser en liberté seulement lorsque vous êtes présent à la maison.

Créer une cage maison beaucoup plus grande et haute peut également être une option intéressante pour offrir plus d’espace à votre chinchilla. Il faut toutefois savoir comment faire et penser à la sécurité lors de la conception de cette dernière.

Litière

Le chinchilla est un animal très intéressant à garder puisqu’il ne sent presque pas. Ses selles sont petites et sèches et donc faciles à ramasser (toutefois, attendez-vous à en trouver un peu partout autour de sa cage). Il urine également très peu comparer aux autres rongeurs.

Plusieurs cages sont munies d’un deuxième fond afin de ramasser facilement urine et excrément, qui tombent dans un tiroir en dessous. Cette option est intéressante et très facile. On essaie d’éviter les doubles fonds en métal qui ne sont pas très ergonomiques pour les pattes de votre animal. Dans un tel cas, vous pouvez mettre du papier journal ou des tapis d’entrainement pour chien dans le tiroir de votre animal.

Vous pouvez également fournir une litière à votre chinchilla, mais tous les chinchillas ne sont pas propres à la litière.

Votre chinchilla fera certainement des excréments sur les étages. Comme ces derniers sont petits et secs, il est très facile de les nettoyer avec un petit balais à main ou encore un petit aspirateur à main. Si les selles sont molles et difficiles à ramasser, votre chinchilla à un problème au niveau du système digestif qui demandera un ajustement de l’alimentation ou un rendez-vous vétérinaire.

Temps de liberté

Votre chinchilla aura besoin d’espace pour dépenser son énergie débordante. Vous devez donc lui fournir de l’espace et un moment dans la journée pour pouvoir sortir de sa cage et explorer, de façon sécuritaire, certains endroits de votre maison. En observant son anatomie, vous pouvez voir ses grandes pattes arrière parfaites pour courir et bondir. Le chinchilla est très rapide et capable de se propulser sur les murs afin de changer de direction. Il sera amusant de le regarder aller sauf si vous n’aviez pas l’intention de le laisser sortir quelques part. Soyez donc prudent de bien sécuriser l’endroit dans lequel vous souhaitez le laisser s’amuser et de ne pas utiliser des enclos trop bas par-dessus lesquelles il pourrait facilement sauter.

Accessoires / enrichissement

L’enrichissement est très important pour votre chinchilla surtout si ce dernier vit seul. Il sera donc important de lui fournir plusieurs jouets adaptés pour lui et de changer ces jouets régulièrement afin qu’il ai toujours de la « nouveauté » (on peut faire une rotation entre plusieurs jouets plutôt qu’en acheter plusieurs à chaque fois.

Oxbow offre une multitude de jouets et de jeux interactifs pour vos petits animaux. Vous pouvez également lui construire des enrichissements maison à l’aide de boite de carton. Les matériaux à privilégier pour les jouets sont; le foin de fléole des prés, le bois (non traité), le carton

Il est important d’équiper sa cage de plusieurs accessoires pour le divertir (échelle, corde, hamac, petite maison, etc.). Encore une fois, on peut faire une rotation entre divers objets. Vous devez choisir ses accessoires en fonction de sa taille. Les roues d’exercices sont souvent trop petites pour l’animal à qui on l’offre. Il faut que l’animal puisse être à l’horizontale dans sa roue et non pas former un arc inversé lorsqu’il y joue. Cette inversion du dos causera des problèmes de dos à long terme à votre animal.

Il est très important d’offrir une « maison » où votre chinchilla se sentira caché et en sécurité. Les chinchillas sont des petits animaux nerveux et peuvent se sentir vulnérables s’ils sont facilement à la vue de tous. De plus, ils aimeront aller s’y blottir pour y dormir en toute sérénité.

Santé

Comme mentionné plus haut, le chinchilla vient d’un milieu semi-désertique en montagne. Il est donc adapté pour l’air sec et frais. C’est pourquoi sa fourrure est aussi dense. Il a évolué pour vivre dans un environnement sec et frais.

Entretiens de la fourrure

Sa fourrure est très douce et très dense. Elle contient entre 60 et 80 poils PAR follicules pileux. C’est pour cette raison que le chinchilla a été domestiqué à la base et chassé près de l’extinction. Pour en faire des manteaux de fourrure. C’est une des fourrures les plus douces qui existe.

Cette magnifique fourrure à besoin d’un entretien un peu spécial. Elle ne réagit pas bien à l’eau ni à l’humidité. L’air des Andes est à environ 40% d’humidité. Il ne faut donc jamais donner de bain à un chinchilla. Pour entretenir sa fourrure, il faut lui fournir un bain de sable (utilisez un récipient avec un rebord haut, car en s’y roulant, votre animal en mettra partout). Le sable utilisé est un sable spécial pour chinchilla et non pas n’importe quel sable. On offre le bain de sable à notre chinchilla tous les jours pendant plusieurs minutes. On évite de le laisser en tout temps, car votre animal finira par le souiller d’excrément.

La fourrure de votre chinchilla ne devrait pas faire de nœuds et ne demande donc pas de brossage. Si tel est le cas, il y a surement un problème avec son environnement ou son alimentation.

* Il est possible que votre chinchilla perde de grosses touffes de poil lorsqu’il est stressé. Ce comportement est tout à fait normal (mais évitons de le stresser quand même).

Taille des dents

Comme tous les autres rongeurs, le chinchilla à des incisives qui poussent de façon constante. Il est donc nécessaire de lui fournir des matières abrasives qui useront ses dents (foins, bois, carton, etc.). Si votre animal à assez d’objet dense à gruger et de foin a mangé, la taille de dents ne devrait pas être nécessaire. Il est toutefois recommandé de jeter un œil à ses dents et de vérifier qu’aucune anomalie ne soit présente. Il est possible qu’un chinchilla souffre de malocclusion ou autre problème qui feraient pousser ses dents de façon irrégulière. De ce fait, il faudra faire corriger le tout par un vétérinaire.

Taille de griffe

Aucune taille de griffe n’est requise

Température

Le chinchilla est un animal qui ne tolère pas bien la chaleur. Il doit être maintenu dans un environnement entre 15 et 20 degrés Celsius. Sa cage ne devrait jamais être exposée au soleil direct non plus. Il sera important de le rafraichir lors des canicules en été; soit avec un tapis refroidissant ou encore un ventilateur orienté vers sa cage. S’il est possible de le mettre dans un endroit frais, comme la cave, ce sera encore mieux.

Comme tout petit animal domestique, il est important d’éviter les courants d’air froid en hiver.

Tempérament

Le chinchilla est un petit animal très nerveux. Il est donc très important de prendre son temps avec lui et d’être patient pour le laisser s’habituer à nous. La plupart des chinchillas peuvent s’habituer à se faire manipuler, mais certains n’aimeront jamais se faire prendre. Il faudra donc respecter cela. C’est un petit animal agile et rapide. Il faudra donc être patient pour qu’il se laisse manipuler. Créer une association positive avec notre main et nous en lui offrant des friandises est un bon point de départ.

Colocation

Les chinchillas vivent en groupe dans la nature. Ce sont des animaux sociaux qui aiment partager leur vie avec d’autres. L’idéal est d’adopter 2 chinchillas de la même portés ensemble. 2 mâles castrés, 2 femelles, 1 mâle castré et 1 femelle, etc. Il sera plus difficile d’introduire 2 chinchillas étrangers par après. Il faudra suivre un protocole d’introduction spécifique et la réussite n’est pas assurée. Il se peut qu’ils ne s’entendent jamais.

Notez que les femelles sont plus grosses que les mâles et qu’elles sont généralement plus dominantes.

De ce fait, il peut parfois être mieux de garder un chinchilla seul que de tenter une introduction qui pourrait être plus stressante qu’autre chose. Car en cas d’échec, il faudra conserver chaque chinchilla dans sa propre cage. Cela demande temps et investissement monétaire. Par contre, si vous pensez adopter un chinchilla et que vous prévoyez l’adopter à son sevrage, pensez à en adopter deux.

Multi-espèce

Il n’est également pas recommandé de faire cohabiter le chinchilla avec une autre espèce. Ce dernier peut être très agressif s’il souhaite protéger son territoire ou s’il se sent menacé.

Sources:

https://www.oxbowanimalhealth.com/small-pet-care/chinchillas/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chinchilla

https://www.omvq.qc.ca/conseils-pour-vos-animaux/rongeurs/11-12-le-chinchilla.html

https://cvlaval.com/fr/service-exotique/fiches-informative/la-nutrition-du-chinchilla-et-le-degue-du-chili.html

Un merci tout spécial à Éduquazoo pour avoir répondu à mes questions un peu plus pointilleuse au sujet du chinchilla

Laisser un commentaire

Hippi-que & Compagnons
%d blogueurs aiment cette page :